Choisir votre actualité

août 2016

IDYLLE ENTRE PERRELET ET BOLLYWOOD

Perrelet, manufacture suisse réputée pour ses montres à remontage automatique innovantes, ses designs élégants et la fiabilité de ses mouvements, fait ses débuts à Bollywood avec Rustom, dernier thriller du réalisateur Tinu Suresh Desai.

Le film, produit par le célèbre cinéaste Neeraj Pandey, met en scène Akshay Kumar dans le rôle principal de l’officier de marine Rustom Pavri. Inspiré de faits réels, c’est la troisième collaboration de Kumar et Pandey après Special 26 et Baby, véritables succès aussi bien critiques que commerciaux.

Consciente que les notions de temps et de sophistication sont des attributs essentiels du personnage principal, Perrelet a présenté à l’ensemble de l’équipe du film le modèle original Dipteros, issu de sa collection historique. Cette montre était révolutionnaire à l’époque, car il s’agissait alors du premier modèle au monde à mouvement « double rotor » - un système unique dans lequel le rotor du mécanisme automatique est relié à un second rotor côté cadran. La rotation des deux masses parfaitement synchronisées entraîne le barillet et assure une puissance de remontage bien plus efficace.

Le modèle actuel Perrelet First Class Double Rotor s’inscrit dans la lignée directe de la Dipteros. Incarnant la quintessence d’une expertise d’exception, tant industrielle qu’artisanale, proposée avec un boîtier acier ou or de 42,5 mm, cette montre abrite le calibre manufacturé P-181, et témoigne du riche héritage avant-gardiste de la Maison horlogère Perrelet.

RUSTOM
Un fringant officier de marine, une ravissante épouse et un monde parfait. Telles sont les trois composantes de la vie du Commandant de marine Rustom Pavri. Jusqu’au jour où ce dernier se rend compte que sa vie n’est pas aussi idyllique qu’il le pense. Au fil des événements, nous découvrons que son épouse entretient une liaison avec son meilleur ami. Trois coups de feu mortels changent alors le cours de leurs vies respectives.

Basé sur une histoire vraie, Rustom, distribué par Zee Studios et Kriarj Entertainment, est un thriller où se mêlent orgueil, passion et pouvoir, et dans lequel un homme doit lutter pour préserver sa propre intégrité, mais également celle de la nation.

Produit par Aruna Bhatia, Nittin Kenni, Akash Chawla, Virender Arora, Ishwar Kapoor, Arjun N Kapoor et Shital Bhatia, Rustom sort au cinéma le 12 août 2016.

www.youtube.com/watch?v=L83qMnbJ198

Plus d'informations

juillet 2016

Ariel “Tarzan” Sexton

Le célèbre combattant d’arts martiaux mixtes Ariel « Tarzan » Sexton devient « Ami » de la manufacture horlogère suisse et « Ambassador of Time » pour Hossli Jewelers

Perrelet a le plaisir de présenter le dernier « ami » de la marque, Ariel Sexton, le célèbre combattant d’arts martiaux mixtes. La Maison doit cette rencontre à Michael Hossli, propriétaire de l’enseigne Hossli Jewelers, au Costa Rica. Cette boutique fait partie de nos revendeurs sélectionnés de prestige, une référence internationale exclusive en matière de montres de luxe.
Ariel Sexton est né à Vancouver, au Canada, et a grandi au Costa Rica. Michael Hossli l’a rencontré il y a près de 14 ans : en tant que grand amateur de montres et passionné d’horlogerie, il faisait partie de la clientèle de la boutique. Petit à petit, les deux hommes ont tissé des liens d’amitié, et Michael a tout naturellement choisi Ariel pour devenir ambassadeur de son enseigne.
Hossli Jewelers propose une gamme rigoureusement sélectionnée de montres des plus grandes marques horlogères pour répondre à la demande de collectionneurs experts et d’amoureux des « instruments de mesure du temps ». Michael Hossli a intégré à sa collection les créations de la Maison Perrelet, et Ariel est rapidement devenu « Ami » de la marque.
Perrelet, un nom intimement lié aux origines du mouvement automatique, a été fondée sur une tradition horlogère fièrement perpétuée depuis 1777. Poussée par une créativité fertile et un esprit d’innovation insatiable, la Maison basée en Suisse propose aux passionnés de Haute Horlogerie une gamme de garde-temps exclusivement mécaniques, aux finitions irréprochables.
La Manufacture suisse Perrelet se distingue par l’originalité de ses cadrans, animés par le Double Rotor, breveté en 1995. Devenue une véritable signature, cette fonction se décline dans de nombreuses variations, comme le modèle Amytis pour femme, ou le célèbre Turbine.
Il y a quelques années, en découvrant Perrelet chez Hossli Jewelers, Ariel « Tarzan » Sexton a été immédiatement fasciné par un modèle Turbine. Habitant aux États-Unis, il a choisi le Turbine XL America, un modèle proposé dans une édition spéciale limitée à 777 pièces. La roue à douze pales, caractéristique de la collection Turbine, évolue au-dessus d’un cadran peint des bandes rouges et blanches du drapeau américain. D’une impulsion, les couleurs entrent dans une danse aux mouvements aussi imprévisibles que variés. Tout est une question de vitesse : les effets d’optique se succèdent les uns aux autres, parcourant à toute vitesse le cercle de soixante minutes, jalonné de carrés bleus aux étoiles blanches, symbole des 50 états américains.
En tant que très bon « Ami » et amateur de Perrelet, Ariel s’intéresse régulièrement aux nouvelles créations présentées chaque année par la Manufacture suisse.

« Turbine XL » Perrelet

L’ADN de Perrelet et son « cadran en mouvement » emblématique partage de nombreuses similitudes avec les valeurs que respecte Ariel Sexton, et qui l’ont fait connaître dans le monde entier à travers sa pratique des arts martiaux mixtes. Sa vie, elle aussi, est perpétuellement en mouvement !

Ariel « Tarzan » Sexton, Hossli Jewelers et Perrelet : trois réalités différentes qui partagent toutes le désir d’apprécier leur art au quotidien et la volonté de donner le meilleur de soi-même, qu’il s’agisse de s’entraîner en hiver pour remporter la victoire, de choisir et de proposer des marques de renom dans une bijouterie, ou de créer des montres pour satisfaire les demandes de sa clientèle ou dans le respect de l’art de la tradition horlogère.

Plus d'informations

juin 2016

Perrelet et Sung Kang

La maison horlogère Perrelet et Sung Kang, acteur connu pour ses films d'action, s'associent - à Las Vegas
- pour présenter la nouvelle création née de leur collaboration.

Perrelet, prestigieuse Maison horlogère suisse, a choisi Las Vegas pour le lancement de sa dernière création née du partenariat avec l'acteur de renom Sung Kang.

Une présentation en 2 temps était prévue pour cette "Turbine Sung Kang", en édition limitée de 350 pièces.

Le 3 juin dernier à JCK, le salon de la joaillerie d'Amérique du Nord, qui, cette année intégrait un espace dédié à l'horlogerie "Luxury Watch", Perrelet a présenté aux professionnels du secteur, le nouveau garde temps exclusif dont le concept est de faciliter la lecture de l'heure pour les pilotes automobiles.
Le 4 juin, Perrelet et Sung Kang ont ensuite eu le plaisir de faire connaître également au public le fruit de leur passionnante collaboration. Sachant qu'il s'agit d'une montre "offset" , quel cadre se serait mieux adapté que le "Cars and Coffee" qui a lieu chaque fin de semaine dans la ville de Las Vegas, pour divulguer la dernière nouveauté de la maison Perrelet?

"Cars & Coffee Las Vegas", un show fascinant plein d'émotion qui réunit - chaque samedi matin, les amateurs de voitures classiques, sportives ou concept car et bien d'autres encore. Une rencontre où les passionnés se retrouvent pour montrer leur propre "jouet à 4 roues" échanger des informations, des points de vue et découvrir les nouveautés du secteur, respirer et vivre l'émotion qui se dégage d'une piste de course , se divertir en bonne compagnie...et également boire une bonne tasse de café.

Sung Kang, acteur américain, d'origine coréenne, est connu pour ses films d'action, parmi lesquels on se souvient de "Fast and Furious", où il a interprété le rôle de Han Lue dans 4 des 7 films réalisés, de "Die Hard, Retour en enfer", "Ninja Assassin", pour n'en citer que quelques-uns. Il a également participé à des séries télévisées très suivies comme N.Y.P.D, Cold Case, CSI-Scene de Crimes.

Sung Kang, passionné d'action et de belle mécanique, a accepté avec plaisir l'opportunité d'explorer le prestigieux univers de l'horlogerie en participant avec Perrelet à la création d'une montre qui reflète son style et sa personnalité tout en respectant l'identité des gardes temps Perrelet. Sung Kang, dont le nom est associé tout particulièrement au registre des films à forte adrénaline et surtout ceux où les voitures sont lancées à toute vitesse, est un amateur et collectionneur de montres et voitures. Présent, avec l'équipe Perrelet, au "Cars & Coffee" avec sa voiture sportive, la "FuguZ" primée à plusieurs reprises, et dont le design a inspiré celui de la Turbine Sung Kang, s'est amusé à raconter à la communauté présente l'expérience qu'il a eu en s'impliquant dans cette aventure excitante, guidé par la même motivation et passion qu'il a toujours mis pour concevoir et conduire sa propre voiture. Ingénierie mécanique, vitesse, précision, fiabilité, mouvement, sont les éléments qui illustrent l'émotion de conduire une voiture de course et qui, de la même façon identifient les innovations des créations Perrelet.

La Maison - fondée en 1777, à l'origine du mouvement automatique - a créé en 1995 la technologie du Double Rotor, une singularité dans le style qui anime le cadran et qui est devenu un code d'identification des montres Perrelet. Les interprétations de la Double masse oscillante sont multiples: de la Double Rotor classique des collections First Class Double Rotor, à celle au style plus précieux de la ligne Féminine "Diamond Flower Amytis" sans oublier les plus sportives avec les modèles "Turbines" dont les pales s'animent au moindre mouvement du poignet et que nous retrouvons -dans une nouvelle interprétation - dans la "Turbine Sung Kang".

Achat en ligne

Plus d'informations

mars 2016

Perrelet lance sa nouvelle collection "LAB"

Une animation innovante sur le cadran de cette ligne raffinée et sportive au style intemporel.
A l'occasion de la Foire Internationale de Bâle 2016, Perrelet lance sa toute dernière création: "LAB"

Perrelet, à l'origine du mouvement automatique, fort d'une tradition horlogère qui se perpétue depuis 1777, n'a jamais cessé de surprendre. Animée d'une grande créativité et d'un esprit d'innovation sans limite, la Maison helvétique offre aux passionnés de belle horlogerie, des garde-temps exclusivement mécaniques et aux finitions impeccables.

Après avoir élargi ces dernières années les lignes classiques "First Class", la collection féminine avec l' "Amytis", ou les plus sportives "Turbine", le nouveau modèle "LAB" inaugure la collection sport-chic, en complément des collections actuelles.
S'appuyant sur la maitrise de toutes les phases de fabrications d'une montre en interne grâce à ses propres manufactures qui vont de la conception, à la production des composants du mouvement - échappement, organe réglant et spiral compris -, sans oublier les boîtiers, les cadrans et le travail de finition, Perrelet a pu donner naissance à la LAB.

Ce garde temps reste fidèle aux valeurs et à l'ADN de la marque, dont le signe distinctif est le cadran "en mouvement". Ses déclinaisons sont nombreuses, allant du double rotor classique, à la Turbine ou l'Amytis pour les femmes: avec la LAB, Perrelet choisit une animation discrète et raffinée.

Grâce à son mouvement manufacture, la LAB associe la perfection technique au design captivant et innovant.
Le boîtier en acier aux dimensions de 42 mm x 42 mm, est de forme coussin aux lignes douces et arrondies et aux attaches polies brossées. La carrure offre une décoration verticale formée de petits rectangles en relief. La lunette octogonale poli avec le profil satiné confère une grande
personnalité à l'ensemble. Le fond avec verre saphir est assemblé grâce à 6 vis. Un boîtier solide et robuste qui garantit l'étanchéité à 5 bar.

Une attention particulière a été donnée à l’architecture du cadran qui révèle une animation inédite. Un effet tridimensionnel est donné grâce à la composition de ce dernier sur différents niveaux dont les finitions sont elles mêmes multiples. Le cadran, dans les variantes d'argenté, d'anthracite ou de noir, a la partie centrale décorée de lignes verticales alors que le bord sur la circonférence est brossé dans le sens circulaire. Les index découpés et complétés de SuperLuminova blanc sont appliqués sur un anneau de verre saphir, leur donnant l'impression de flotter dans l'air. Le choix d'utiliser un élément transparent n'est pas usuel mais est conçu spécialement pour permettre au propriétaire de la LAB d'admirer l'élément original de ce garde-temps: sa masse oscillante.

Habituellement visible sur le fond, grâce à la LAB, les passionnés d'art horloger pourront observer les mouvements de la masse oscillante, tout en lisant l'heure. Cette innovation technique fut possible grâce au nouveau calibre P-411, réalisé au sein de la manufacture. La masse oscillante est fixée sur une roue dentée (dont les dents sont à l'intérieur) - appelée couronne – elle-même positionnée sur la partie extérieure du mouvement qui engrène sur un pignon placé dans le diamètre extérieur du mouvement. Le rotor est orné d’une plaquette vissée avec une décoration en lignes obliques que l’on peut admirer grâce à la transparence de l’anneau des heures.

La LAB a les fonctions heures, minutes et secondes centrales, date à 6 heures et une réserve de marche de 42 heures.
La montre est livrée avec bracelet en alligator noir et une boucle déployante en acier avec logo Perrelet.

Watch the movie

Plus d'informations

février 2016

BASELWORLD 2016

Nous nous réjouissons de vous accueillir dans notre monde.

BASELWORLD 2016
17.03 - 24.03

HALL 1.1 STAND A51

Plus d'informations

février 2016

Turbine GMT de Perrelet

L’âme voyageuse: Turbine GMT de Perrelet

Quelle heure est-il à Manhattan ensevelie sous la neige lorsqu’on se réveille dans la chaleur du Cap? Quelle heure est-il à Moscou, Tokyo, Shanghai, Paris… La question ne se pose plus. Ou plutôt, elle se pose, mais connaître la réponse est désormais facile.
Perrelet lance la Turbine GMT, un modèle à l’âme voyageuse doté d’une fonction de double fuseau horaire. L’aiguille indiquant le deuxième fuseau horaire s’ajuste avec la couronne, de même que les aiguilles des heures, rendant la fonctionnalité simple d’utilisation.
Pour cette montre sportive et contemporaine, l’acier s’imposait. Le boîtier d’un généreux diamètre de 44 mm abrite sous son verre saphir le célèbre cadran à pales de la collection Turbine. Un effet 3D original donne l’impression de plonger jusqu’au coeur du cadran où la turbine en aluminium eloxée bleue ou noire dévoile au gré des mouvements du poignet, un sous-cadran avec motif Côtes de Genève sur lequel est délicatement gravé une mappemonde. Le cadran en saphir porte une série de chiffres arabes et d’indexes appliqués.
La montre est animée par le calibre manufacture P-401 à remontage automatique qui se laisse admirer grâce au fond transparent, et dispose d’une réserve de marche de 42 heures.
La Turbine GMT se décline en quatre interprétations: noir classique ou bleu pacifique tendance avec bracelet caoutchouc de la même couleur ou bracelet alligator.

Plus d'informations

janvier 2016

TURBINE MONKEY

La collection Turbine, emblématique de la maison Perrelet, s’enrichit d’un nouveau modèle en hommage à l’Année du Singe.
Créativité, technique et artisanat : ces trois mots résument parfaitement les valeurs Perrelet, dont la Turbine Monkey est l’incarnation la plus pure.

Le style original de ce garde-temps attire le regard, immédiatement guidé sur le pourtour de son cadran. Les douze pales de la turbine emblématique portent de fines gravures représentant les 12 signes de l’horoscope chinois, le signe du singe souligné par une touche de rouge vif à 6 heures. Le sous-cadran noir reprend ce symbole, en arborant le signe du singe paré d’un rouge éclatant.

Avec une allure unique, les heures, minutes et secondes sont parfaitement lisibles grâce aux aiguilles centrales et à l’anneau extérieur. L’aiguille des secondes, de couleur rouge, s’accorde élégamment avec la couleur du Singe et du signe chinois situé sous les pales de la turbine.

Son boîtier tripartite rond est disponible en acier inoxydable avec traitement PVD noir, et s’accompagne d’une couronne intégrée à 3 heures.

Cette création horlogère abrite le calibre automatique P-331 de manufacture Perrelet, qui offre une réserve de marche optimale de 42 heures. Le fond de boîte en verre saphir permet à son propriétaire d’admirer la beauté du mouvement.

Avec la Turbine Monkey, proposée dans une édition unique limitée à 100 pièces, la collection Perrelet se pare d’un atout empreint d’exclusivité et d’originalité.

Cette montre est montée sur un bracelet en caoutchouc noir doté d’un fermoir avec boucle déployante en acier inoxydable et revêtement PVD noir.

Plus d'informations

août 2015

La Turbine Sherif de Perrelet au profit de Only Watch

Plongez un instant dans vos souvenirs d’enfance et remontons ensemble le temps. Vous vous lanciez à la poursuite d’un méchant, muni de votre pistolet à bouchon et arborant fièrement une étoile de shérif sur votre poitrine ! Avec sa montre Turbine Sherif, créée uniquement pour la fondation Only Watch, c’est précisément ce doux souvenir que la maison Perrelet vous invite à revivre…
Pour les grands nostalgiques, Perrelet crée une montre Turbine Sherif à exemplaire unique.
Elle se démarque par une carrure en or rose de 48 mm de diamètre contrastant une lunette au revêtement PVD noir et un bracelet alligator. Le fond ouvert laisse découvrir son mouvement mécanique à remontage automatique maison, le calibre Perrelet P-331.
Toute l’originalité de la montre se situe sur le cadran. Les pales habituelles de la Turbine, modèle iconique de Perrelet, ont été remplacées par une étoile de shérif noire aux pointes dorées. Lorsqu’elle tourne, elle dévoile une inscription humoristique sur le sous-cadran, en référence aux grands films Western américains.

Un hommage original à son fondateur, Abraham-Louis Perrelet, pionnier du mouvement automatique en 1777, auquel la marque doit son caractère innovant et son esprit avant-gardiste.

« Only Watch » réunit une quarantaine de marques horlogères de renoms qui offrent une pièce unique vendue aux enchères au profit de l’Association Monégasque contre les Myopathies (AMM) créée par des parents d’enfants atteints de la myopathie de Duchenne.
La 6ème édition de cette biennale caritative aura lieu en novembre 2015 à Genève.
Au préalable, la première étape du tour du monde promotionnel de la collection se tiendra à Monaco, au cœur du salon référence du yachting, Monaco Yacht Show, du 23 au 26 septembre 2015 et sera suivi d’une tournée en Europe, aux Etats-Unis et en Asie.

Plus d'informations

juillet 2015

First Class & First Class Skeleton à boîtier or

Perrelet: l’or et la tradition en éblouissant dialogue

L’or. Depuis la nuit des temps au cœur de tous les trésors, l’or a toute sa place sur une montre Perrelet. Rencontre d’une légende millénaire et d’une tradition créatrice parmi les plus distinguées de la grande horlogerie, l'or sublime ici quatre nouveaux venus dans la famille First Class et First Class Skeleton.

Conçu pour séduire l'œil raffiné des connaisseurs, entre autres par son profil cannelé, le boîtier en or rose 4N 18 carats de ces quatre nouvelles First Class et First Class Skeleton mesure 42,50 mm de diamètre pour 10,70 mm d'épaisseur – dimensions parfaites pour accueillir un mouvement manufacture à remontage automatique signé Perrelet: le P-321 à trois aiguilles et date à 6 heures pour les premières et le P-381 squelette à trois fonctions pour les secondes. Tous deux expriment la maîtrise horlogère multiséculaire de Perrelet, portée par l'esprit de son légendaire fondateur.

Le perfectionnisme propre à Perrelet se retrouve dans chaque élément constitutif de ses élégantes créations, à commencer par l'incroyable prouesse que représente le 
« squelettage » du mouvement P-381, ainsi transformé en fine dentelle métallique, ou l'évidement très poussé de la masse de remontage portant le "P." de la marque, visible à travers le fond transparent en saphir traité antireflets double face.

Sous son verre saphir également traité antireflets biface, le cadran n'est pas en reste. Composition subtile sur les modèles classiques First Class et audacieuse sur les réalisations First Class Skeleton, il attirera tous les regards. Sur les First Class, sa fine texture en relief, grainée et guillochée, se présente en versions noire ou blanche à choix, ponctuée d'index bâton que survolent ses trois aiguilles. Les réalisations First Class Skeleton, elles, disposent d'une large ouverture centrale dans laquelle s'anime, rutilant, le mouvement signé Perrelet.

Pour fixer au poignet ces pièces d'exception, Perrelet a choisi un souple bracelet en alligator noir ou brun avec boucle à ardillon, elle aussi en or rose 4N 18 carats. Avec les First Class et First Class Skeleton, au poignet des gens de goût, des esthètes, des collectionneurs, l'or continue d'exercer sa fascination, de charmer les yeux autant que les cœurs.

Plus d'informations

juin 2015

First Class & First Class Lady

La famille First Class de Perrelet se pare de nouveaux cadrans

Forte de son héritage de plus de 230 ans, la maison Perrelet porte un attachement tout particulier aux traditions. Elle sait offrir une horlogerie à la fois contemporaine et éternelle et mettre la pureté esthétique au service de la beauté mécanique.

Sa famille classique First Class en est la parfaite démonstration. Elle révèle une gamme de garde-temps, élégants et intemporels, pour elle et pour lui, en variantes 3 aiguilles-date ou balancier visible. Cette collection se définit par un boitier en acier brossé et poli, aux lignes simples et aux volumes équilibrés, agréables au porté. D’une grande finesse, la carrure est immédiatement identifiable par ses cannelures latérales, signature distinctive de la marque. Toutes les variantes sont habillées d’un bracelet en alligator véritable noirs ou bruns avec une boucle déployante à poussoirs latéraux en acier.

Fidèles à leur nouveau concept esthétique, qui s’articule désormais autour de toutes les pièces classiques Perrelet, les cadrans affichent un nouveau visage. Plus en relief, ils se parent d’un décor grainé au centre et guilloché sur le pourtour extérieur ; un jeu de contraste qui leur confère un caractère plus affirmé. Les indexes facettés apportent une touche de lumière et d’éclat.

Les pièces féminines ont droit à la même évolution ou se voient dotées d’un cadran en nacre noire ou blanche rehaussé d’indexes sertis. Pour plus d’élégance encore, certaines versions proposent des lunettes parées d’un collier de 64 diamants. Logées dans des nouveaux boîtiers de 35 mm de diamètre, les First Class Lady s'avèrent à la fois tendances et extrêmement féminines.

Les collections de la famille First Class, sont équipées d’un mouvement à remontage automatique maison, le calibre P-321, pour les modèles 3-aiguilles-date et le calibre P-391 avec balancier visible par une ouverture du cadran à six heures. Toutes, possèdent un fond en saphir transparent, permettant d’observer la mécanique.

Véritables coups de cœur, ces nouvelles versions sauront ravir les amoureux des classiques revisités.

Plus d'informations

avril 2015

Diamond Flower Amytis

Perrelet enrichit sa ligne féminine Diamond Flower d’un nouveau modèle : la Diamond Flower Amytis. Une collection dessinée « par des femmes pour des femmes », qui conjugue une technique unique avec un brillant savoir-faire. On y retrouve toute la maîtrise de l’art horloger de la marque associée au souci du détail esthétique féminin.

Ce nom aux références antiques s’inspire de l’histoire des jardins suspendus de Babylone, véritables joyaux d’architecture, érigés par Nabuchodonosor II afin de rappeler à son épouse, Amytis de Médie, les montagnes boisées de son pays natal. Avec son inédite collection Diamond Flower Amytis, Perrelet rend ainsi hommage à l’une des sept merveilles du monde, sans doute la plus belle, et invoque la grâce et la beauté d’Amytis de Medie, reine de Babylone.

La collection est équipée du calibre à remontage automatique par masse oscillante, le Double Rotor P-181-H, breveté par Perrelet et entièrement fabriqué au sein de sa Manufacture. Il permet d’observer deux rotors, l’un côté cadran, l’autre côté mouvement. Leur coordination parfaitement synchronisée alimente le barillet et permet un remontage plus performant. Ce mécanisme fascinant fête cette année ses vingt ans puisqu’il a été mis au point par les ingénieurs de la marque en 1995 et réinterprété au fil du temps. Dans la collection Diamond Flower Amytis, le rotor côté cadran représente des pétales de fleurs qui se balancent au gré des mouvements du poignet et donnent une impression de suspension en référence aux jardins suspendus de Babylone. Chaque femme devient donc actrice de sa montre par ses propres gestes.

La collection est composée de trois modèles dont le boîtier, en acier inoxydable de 36.5 mm de diamètre, est muni d’un fond saphir transparent. Un modèle avec cadran noir ou nacre blanche et bracelet alligator assorti est sublimé par un Double Rotor ajouré formant des pétales de fleur partiellement sertis de diamants. Une autre version, encore plus précieuse, se démarque par sa lunette sertie de diamants et son cadran en nacre anthracite et blanc. Le Double Rotor est, lui, décoré de pétales et rehaussé de nacre blanche et de diamants. Sur les trois modèles, des chiffres romains élégants, qui convergent vers le centre, apportent une dernière touche de caractère et d’originalité à la collection.

Cette palette de contraste accompagnera chaque femme avec élégance. L’impact visuel du Double Rotor apportera cette subtile touche de raffinement qui séduira celles en quête d’exclusivité. Grâce à la Diamond Flower Amytis, le Double Rotor Perrelet est une nouvelle fois magnifié dans une création qui fait écho à la beauté des femmes et au style des temps anciens.

Plus d'informations

avril 2015

First Class Double Rotor Skeleton

Pièce anniversaire - 20 ans du Double Rotor

Dans cette série limitée exclusivement produite pour célébrer les 20 ans de son invention, Perrelet élève le mécanisme du Double Rotor au sommet du raffinement.

Avec la collection First Class Double Rotor Skeleton, munie d’un mouvement manufacture maison, le calibre P-481, Perrelet allie la tradition horlogère de son concept innovant Double Rotor à son savoir-faire dans l’art du squelettage. Grâce à cette ingénieuse combinaison, le cadran ajouré permet à l’œil de voyager à loisir dans les profondeurs du mécanisme, bercé par le rythme naturel du second rotor.

La collection présente deux garde-temps inédits, dont chaque détail vante le savoir-faire de la marque. Le boîtier rond de 42.5 millimètres de diamètre, en acier inoxydable ou en or rose (4N) 18 carats, est rehaussé d’élégantes cannelures latérales, décor traditionnel et signature de la Maison Perrelet. Finement cannelé et ponctué d’indexes dorés, le cadran, généreusement ajouré en son centre, laisse apparaître le mouvement dans son intégralité. Ainsi mis en évidence, le Double Rotor, doté d’un tout nouveau design en or rose (4N) 18 carats, arbore une finition « Côte de Genève » et une gravure spéciale pour marquer ce jubilé. Fidèle à son histoire, Perrelet a conservé le rubis visible au centre du mécanisme, qui apporte une touche vive au décor. Un bracelet alligator véritable, équipé d’une boucle en acier inoxydable ou en or rose (4N) 18 carats, apporte la touche d’élégance finale.

Cette somptueuse First Class Double Rotor Skeleton aux lignes pures et sobres, limitée à 250 pièces dans sa version acier et 77 pièces dans sa version en or rose, reflète toute l’excellence du savoir-faire horloger et s’inspire librement de son illustre fondateur. Cette collection incarne une nouvelle génération de garde-temps qui distillent une audace créative tout en restant solidement attachés aux fondamentaux de la Maison Perrelet.

Plus d'informations